L’allaitement comme enjeu féministe. Appel à contributions pour la revue Nouvelles Questions Féministes.

Ce dossier thématique vise à faire dialoguer de manière diachronique et transdisciplinaire les travaux de chercheur·e·s qui ont investigué les pratiques d’allaitement dans leurs différentes facettes historique, sociologique, anthropologique, juridique, médicale, mais aussi, dans leur rapport aux institutions sociales et médicales.

Les articles de ce dossier viseront à explorer sous de nouveaux angles les modalités concrètes de l’allaitement et de ses usages avec un intérêt particulier pour les pratiques qui l’entourent : l’acte d’allaiter, bien sûr, et aussi les justifications de l’allaitement ou de son interruption négociées autant dans le couple qu’avec l’environnement familial et social ; les formes de la division sexuée du travail induites par l’allaitement ; ou encore les pratiques de sociabilité (internet, militantisme, amies, mères, soeurs et membres de la famille élargie) visant à soutenir ou non l’allaitement. Des contributions sur les aspects socio-économiques et législatifs de l’allaitement ainsi que les politiques en matière de santé publique sont aussi vivement souhaitées. Dans une perspective féministe, il s’agira d’examiner le rapport – d’adhésion comme de refus – des femmes à l’allaitement, non seulement le rapport direct, corporel, émotionnel, mais aussi en lien avec l’environnement dans lequel celui-ci se pose : entourages, corps médical, groupes de pression. Les contributions pourraient s’inscrire dans un des quatre axes suivants :

– Normativité de l’allaitement : normes médicales et injonctions bio-psycho-sociales
– Allaitement et emploi : cadre légal ; usages des dispositifs et des techniques
– L’allaitement, une composante de la bonne parentalité
– Professionnel·le·s de l’allaitement, groupes de pression et sociabilités autour de l’allaitement

Les propositions d’articles de deux pages sont attendues pour le 15 septembre 2019. La 1ère version des articles retenus devra être soumise à la rédaction de NQF d’ici le 1er avril 2020. Le dossier paraîtra dans le numéro 40/1 de la revue Nouvelles Questions Féministes à paraître en 2021 .


Auteur : Christine Tichit

Sociologue et démographe, chercheure de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) au Centre Maurice Halbwachs (CMH-ENS Paris Jourdan). Après des recherches sur la famille et les rapports de genre en Afrique à l’Institut de Formation et Recherches Démographique (IFORD, Cameroun) et au Centre Population et Développement (CEPED), elle a travaillé sur les représentations de la parentalité en France à l’Institut National des Etudes Démographiques (INED). Depuis une dizaine d’années elle poursuit ses recherches à l’INRA en sociologie de l’alimentation et coordonne le groupe « Alimentation-Nutrition» de l’Étude Longitudinale Française depuis l’Enfance (ELFE). Dans le cadre de la cohorte Elfe, elle étudie l’allaitement, l’alimentation périnatale et infantile, dans une perspective comparative internationale. Ses recherches actuelles en sociologie de l’alimentation, portent aussi sur le rapport aux normes et la construction des habitudes alimentaires, la différenciation sociale et genrée des pratiques, ainsi que les inégalités alimentaires, en particulier dans l’enfance et en situation de migration. Elle conjugue des approches méthodologiques qualitatives (terrains en milieux scolaires notamment) et quantitatives (cohorte ELFE, SIRS, NUTRINET, US-IFPS2) et participe à plusieurs réseaux de recherche sur les méthodologies biographiques et longitudinales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.