Bridg’it 2 : sociology of food and eating accross the narrow seas of Europe

Bridg’it 2 : La sociologie de l’alimentation continue de construire des ponts

Du 12 au 14 avril 2018 des sociologues français, écossais, danois et anglais se retrouveront à l’Université d’Édimbourg pour discuter leurs travaux en cours et construire des projets communs. C’est notre troisième workshop international.

Bridg’it 2 is our third international workshop on the sociology of food and eating. It will gather sociologists from France, Scotland, Denmark and England in Edimbourg in April (12-14) 2018.

Le cercle des  participants s’est élargi: le premier workshop, à Copenhague en 2016 réunissait SOLAL (France, Inra) et les sociologues de l’alimentation du département d’économie des ressources naturelle de l’Université de Copenhague. L’an dernier à Gif-sur-Yvette nous étions rejoints par les sociologues de l’Université d’Édimbourg, organisés au sein du réseau FRIED. Cette année, ce sont des chercheurs et doctorants du SCI à Manchester qui se joignent à nous. Ce sont donc parmi les meilleures équipes de sociologie de l’alimentation d’Europe qui vont travailler ensemble pendant quelques jours.

Dans ces workshops, nous favorisons des discussions approfondies de projets de publications ou de verrous méthodologiques à lever, nous encourageons les doctorants à présenter sur un pied d’égalité avec les chercheurs confirmés, et nous conservons du temps pour faire émerger des projets communs. Ainsi cette année, Étienne Bard et Angèle Fouquet, deux doctorants de Solal, ont proposé une communication commune, tandis que Libi  Mendez de Vigo et Claire Périer organisent une session de travail autogérée pour les participants qui sont en thèse.


Auteur : Marie Plessz

Sociologue, j'étudie l'alimentation, les parcours de vie et les inégalités de santé. Sociologist, I study food, the lifecourse and health inequalities.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.