Journée d’études Enquêtes sur l’argent et la consommation au XXe siècle

La journée d’études Enquêtes sur l’argent et la consommation au XXe siècle s’est tenue le 28 mars 2017 au Centre de sociologie des organisations (CSO, Sciences Po CNRS). Elle était passionnante. Bien sûr, j’aurais pu vous le dire avant qu’elle ait lieu… Bref. Qu’avez-vous manqué? Voici un résumé rapide.

CSO (Centre de sociologie des organisations, Sciences Po CNRS) hosted a workshop on « Surveys on money and consumption in the 20th century », on March 28. It pointed to similarities in survey designs accross different investigators, purposes and outcomes.
Continuer la lecture de « Journée d’études Enquêtes sur l’argent et la consommation au XXe siècle »

Elfe, la cohorte qui suit l’évolution de l’alimentation, l’environnement, l’entourage et conditions de vie enfantines en France.

photo6  logo-elfe.pngJournée scientifique Elfe, lundi 13 mars 2017

La Cohorte Elfe, Etude Longitudinale Française depuis l’Enfance, réunit  des chercheurs de tous horizons pour suivre l’histoire des enfants, de leur naissance à leurs 20 ans. Environnement, entourage familial, conditions de vie : tous les aspects de la vie de l’enfant sont explorés afin d’évaluer leur influence sur son développement physique et psychologique, sa santé, son alimentation et sa socialisation.

L’alimentation, thématique transversale de la Cohorte Elfe, rassemble des chercheurs de l’INRA et de l’INSERM qui suivent l’évolution des pratiques nutritionnelles et la socialisation alimentaire des 18500 enfants de la cohorte nés en 2011. Les résultats de leurs travaux sur l’allaitement, financés dans le projet ANR SOFI, sont présentés lors de la journée scientifique Elfe du 13 mars. Les résumés sont en ligne, les communications suivront bientôt.

Publication: Routledge Handbook on consumption

The book‘s editors, Margit Keller, Bente Halkier, Terhi-Anna Wilska and Monica Truninger, are four members of the ESA Consumption network (RN5). Congratulations to them! And yes, Solal is in it ! Not as authors but as example. Ccheck Bente Halkier’s Chapter 4 on Methods.

Routledge vient de publier un volumineux Handbook on Consumption. L’ouvrage de 40 chapitres a été dirigé par Margit Keller, Bente Halkier, Terhi-Anna Wilska et Monica Truninger, quatre femmes, quatre piliers du réseau Consommation (RN5) de l’ESA. Bravo à elles!

Voici ce qu’en dit l’éditeur :

At once ambitious and timely, the volume provides an ideal map for those looking to position their work, find new analytic insights and identify research gaps. With an intuitive thematic structure and resolutely international outlook, it engages with theory and methodology; markets and businesses; policies, politics and the state; and culture and everyday life.

Et je ne peux pas m’empêcher de faire un peu de pub pour Solal: Bente Halkier (en haut à gauche sur la photo) m’a dit qu’elle citait comme exemple un article coécrit par des membres de Solal dans son chapitre 4 « Methods and Methods’ Debates within Consumption Research« …

Et puisque j’en suis à vous recommander de saines lectures sur la consommation, Alan Warde a aussi publié un livre au tout début de l’année 2017: Consumption, a sociological analysis paru chez Palgrave Macmillan. Lui non plus n’est pas donné… Certain.e.s arriveront peut-être à se le procurer en proposant à une revue d’en faire la recension?

Bonnes lectures !

Géraldine Comoretto invitée de France Culture sur les cantines scolaires

Géraldine Comoretto était l’invitée de Marie Richeux lundi 27 février dans l’émission « Les Nouvelles Vagues » sur France Culture.

Autour de la table, Géraldine et deux autres spécialistes, Céline Destève (documentariste) et Stéphane Veyrat (directeur de l’association « Un plus bio »), étaient réunis afin de parler des cantines scolaires dans le cadre d’une semaine consacrée à la nourriture.

N’hésitez pas à écouter ou réécouter l’émission.

Géraldine a soutenu en 2015 une thèse de sociologie portant sur les aspects sociaux des repas consommés entre pairs à l’école, réalisée sous la co-direction de Catherine Rollet et Séverine Gojard, au sein de l’équipe Solal (ALISS INRA) et du laboratoire Printemps (UVSQ). Elle travaille actuellement sur l’allaitement avec Christine Tichit au sein de l’équipe Solal.

Prix pour une recherche sur l’obésité

A prize will support ongoing research on obesity, overweight or food behaviours by a researcher based in a French-speaking country.

Le G.R.O.S. (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids) souhaite soutenir des travaux de recherche dans son champ d’intérêt en remettant un prix à un ou des projets de recherche pour un montant total de 20 000 euros.

Le prix récompense des travaux en cours, non encore publiés et doit contribuer à financer les recherches. La date limite pour candidater est le 17 juin 2017.

Les thématiques concernées sont le surpoids, l’obésité et les comportements alimentaires. La sociologie semble bienvenue : c’est la seconde discipline citée.

Lien vers l’appel à candidature.

 

Etre Fille ou Garçon?

Être fille ou garçon

Parution de l’ouvrage « Etre fille ou garçon. Regards croisés sur l’enfance et le genre ». Éditions de l’INED. Collection «Questions de populations», n°1,  sous la direction de Mélanie Jacquemin, Doris Bonnet, Christine Deprez, Marc Pilon et Gilles Pison.

Naît-on fille ou garçon? ou le devient-on ? Comment se constituent les différences sexuées en matière d’éducation, de jeux, de droits, de représentations ? L’ouvrage revisite l’enfance et l’adolescence en prenant en compte le genre dans les processus de construction sociale. En divers lieux, sur des terrains situés en Afrique et en Europe, les auteur-e-s croisent les regards, montrent comment se fabriquent les différences entre filles et garçons.
Concernant spécifiquement l’alimentation, le chapitre de Christine Tichit sur la participation domestique enfantine, montre que la différenciation précoce des rôles sexués s’inscrit dans les pratiques quotidiennes de la socialisation familiale. Plus largement, les questions de l’accès à l’instruction, des tâches domestiques, du travail des enfants, de leurs migrations, prennent toute leur mesure lorsqu’il s’agit de définir l’enfance comme une période de la vie, différemment construite et définie selon les cultures et les normes dans lesquelles elle prend place.  Les expériences abordées ici montrent à quel point ces questions sont fondamentales pour comprendre le devenir des sociétés contemporaines.

Conference du BSA Food Study Group 2017

https://bsa-food-study-group-conference-food-society-2017/

Au sein de la British Sociological Association (BSA), il existe un groupe thématique consacré à l’alimentation qui organise une conférence tous les deux ans, fin juin ou début juillet. La prochaine conférence se tiendra les 26 et 27 juin 2017 à Londres et l’appel à communication est ouvert jusqu’au 19 février 2017.

Voir l’appel / see the call : https://www.britsoc.co.uk/events/key-bsa-events/fifth-bsa-food-study-group-conference-food-society-2017/

This is one of the few conferences that is dedicated to the sociology of food and eating. It takes place every other year in late June or early July. Most participants are British but foreigners are welcome ! deadline 19 February 2017.

Continuer la lecture de « Conference du BSA Food Study Group 2017 »

Pourquoi aller à la conférence 2017 de l’ESA?

La 13ème conférence 2017 de l’ESA se tiendra à Athènes du 29 août au 1 septembre 2017. L’appel à contribution est ouvert jusqu’au 1 Février 2017 !  Plutôt d’énumérer les bonnes raisons d’y aller, Je vais passer en revue – et rejeter – les raisons que vous auriez de ne pas y aller.

Based on my experience in the Research Network on Consumption, I review and reject various reasons not to answer ESA call for paper for Athens 2017 conference. Continuer la lecture de « Pourquoi aller à la conférence 2017 de l’ESA? »

Travailler avec son patient. Sociologie des prescriptions diététiques

Étienne Bard présente sa thèse débutée en septembre 2016, sous la direction de Marie Jaisson (Paris XIII) et de Anne Lhuissier (INRA).

Étienne Bard summarises the topic of his PhD dissertation, started in September 2016 under the supervision of Marie Jaisson (Paris XIII) and Anne Lhuissier (INRA Solal): Working with the patient. Sociology of dietetic prescriptions. Continuer la lecture de « Travailler avec son patient. Sociologie des prescriptions diététiques »

L’amour peut-il faire aimer les choux de Bruxelles ?

Je présente le sujet de ma thèse commencée en septembre 2016 au sein de Solal sous la direction de Séverine Gojard (Inra Solal).

I started my doctoral research in september 2016, under the supervision of Séverine Gojard (Inra Solal). Entitled « Living together in the Kitchen : the social Determinants of cooking and eating Negociations among newly cohabitants Couples», this research explores how founding a couple transforms food habits.

Continuer la lecture de « L’amour peut-il faire aimer les choux de Bruxelles ? »

Isolement social, cuisine et alimentation – Étude chez les personnes retraitées vivant à domicile

Sonia Bouima started her doctoral research in 2016, under the supervision of Séverine Gojard (Inra Solal) and Maxime Michaud (Institut Paul Bocuse). Her research, entitled « Social isolation, cooking and eating among retired people », examines interventions that aim at preventing denutrition and isolation among the elderly through food-related activities.

Sonia Bouima a commencé en 2016 sa thèse qui porte sur les politiques visant à combattre l’isolement sociale des personnes âgées par des activités liées à l’alimentation. Formée à la sociologie et à l’anthropologie, Sonia est encadrée par Séverine Gojard (Inra Solal) et Maxime Michaud (Institut Paul Bocuse). Sa thèse est financée par AG2R (convention CIFRE).

Résumé :

Continuer la lecture de « Isolement social, cuisine et alimentation – Étude chez les personnes retraitées vivant à domicile »

Aliss Notes 3. Le tri des restes alimentaires : révélateur de compétences domestiques

Le N°3 de notre série Aliss Notes est paru, sous la plume de Leslie Richard (étudiante Agroparistech) Séverine Gojard, Bérangère Véron (Solal, unité Aliss) et Marine Masson (unité Génial). Le sujet: comprendre les logiques, perceptions et compétences qui conduisent à jeter certains restes alimentaires et à en conserver d’autres. La démarche : articuler une approche sensorielle expérimentale et une approche sociologique par entretiens.

Read the pdf

The 3rd issue of our series Aliss Notes has just been published by Leslie Richard (student at Agroparistech), Séverine Gojard, Bérangère Véron (Solal, ALISS research unit), and Marine Masson (Genial research unit). In order to identify the logics, perceptions and competences that we rely upen when we throw away food leftovers, the researchers combined sociological interviews with an experimental, sensory approach.

 

12èmes Rencontres François Rabelais 2016 de l’IEHCA

La cuisine française est-elle toujours au “ top ” ?

L’IEHCA, Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation, propose deux journées d’études sur le modèle culinaire français, de la cuisine familiale à la gastronomie commerciale, et plus largement sur la place de la cuisine française dans le monde, d’hier à aujourd’hui. Une table ronde sera notamment consacrée à « la cuisine familiale » : la cuisine ménagère peut-elle profiter d’une relative considération gastronomique? Et comment ce paradigme de la bonne cuisine ménagère est transmise aux nouvelles générations ?

2 et 3 décembre 2016, Université de Tours, Amphithéâtre Thélème

Paru dans le Bulletin d’épidémiologie hebdomadaire (BEH) : premiers résultats sur l’alimentation dans la cohorte Constances

La cohorte Constances est à l’honneur dans le dernier numéro du BEH. Les habitudes alimentaires de plus de 38 000 personnes ont pu y être analysées.

La question que j’avais en tête en préparant cet article: est-ce que les enquêtés jugent leur alimentation comme le ferait un nutritionniste? Continuer la lecture de « Paru dans le Bulletin d’épidémiologie hebdomadaire (BEH) : premiers résultats sur l’alimentation dans la cohorte Constances »

Journée d’études « L’alimentation au fil des saisons. La saisonnalité des pratiques alimentaires », 11 janvier 2017, Château des Lumières de Lunéville

annoncesaisonsalimentation-1

Les saisons gouvernent les faits sociaux: paradoxal peut-être, le fait est reconnu. Le domaine alimentaire  présente d’importantes variations saisonnières, liées aux coûts, aux contraintes de production et sans doute aussi aux goûts. Les progrès techniques ont cependant permis, très largement, de s’affranchir des mouvements saisonniers et ont rendu accessibles quantité de denrées « hors saison ». Inversement se fait jour un intérêt récent pour le respect des saisons, lié à de nouveaux impératifs dans le domaine de l’alimentation.

Cette journée d’études pluridisciplinaire examinera les variations saisonnières des consommations, les scansions alimentaires qui leur sont liées ainsi que les enjeux de la saisonnalité.

Pour le programme, c’est ici ! programmesaisonsalimentation