Paru !

“Garder ou jeter ? le tri des restes alimentaires dans un réfrigérateur”. Un article paru dans la revue Appetite (n°165, 2021)

Un article présentant les résultats de l’enquête sur le tri des restes dans les réfrigérateurs est paru dans la revue Appetite, dans un numéro spécial consacré au gaspillage alimentaire.

Gojard, S., Masson, M., Blumenthal, D., & Véron, B. (2021). To keep or not to keep? Sorting out leftovers from a refrigerator. Appetite, 165, 105312. https://doi.org/10.1016/j.appet.2021.105312

 

Une enquêtée examinant un pot de crème entamé.

Résumé

La littérature sur le gaspillage alimentaire montre souvent que la nourriture qui finit à la poubelle n’est plus considérée comme appétissante, voire comme comestible. Dans cet article, nous avons analysé les processus qui mènent à catégoriser un produit alimentaire comme mangeable ou non, afin de mieux comprendre la genèse du gaspillage alimentaire domestique. Nous avons adopté une approche pluridisciplinaire, combinant analyse sensorielle et sociologie.

La première partie de l’enquête s’est déroulée dans une cuisine expérimentale: 50 participants devaient trier et choisir de garder ou non différents types de restes alimentaires. La seconde partie a consisté en entretiens approfondis avec la moitié de ces participants afin d’explorer leurs pratiques domestiques de gestion des restes.

Nous montrons que le tri des restes est un processus qui mobilise des connaissances incorporées et qui engage des pratiques domestiques destinées à éviter le gaspillage comme le stockage ou la réutilisation des restes. Des compétences sensorielles sont utilisées pour évaluer les produits, en articulation avec des compétences de cuisine ou de planification des repas. Dans la discussion, nous analysons le tri des restes comme une pratique composite, située à l’intersection des pratiques d’approvisionnement, de cuisine, d’organisation des repas et d’appréciation gustative (Warde 2013). Ce cadrage théorique nous permet de souligner que le tri des restes engage différents enjeux, tels que la prévention du gaspillage, la préservation de la santé des membres du ménage et la composition de menus plaisant à l’ensemble de la famille. L’hétérogénéité observée dans les résultats du processus de tri se comprend en raison de la disparité des poids accordés par chacun à ces différents éléments.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search