“Batailles de la faim”: un numéro de la revue Tracés

 

 

Ce numéro de Tracés “Batailles de la faim”, coordonné par Pierre Janin, Natalia La Valle, Anne Lhuissier et Thomas Ribemont vient rappeler, s’il était nécessaire, l’actualité toujours renouvelée de la faim. Les articles rassemblés dans ce dossier mettent l’accent sur les relations étroites entre faim et politique : la faim cristallise des rapports de force et de pouvoir, donnant lieu à des batailles plurielles, tant matérielles que symboliques. Dans ce numéro, les textes soulignent les expériences vécues, les pratiques et les normes des acteurs, individuels, collectifs et institutionnels, et leurs multiples conflits et intérêts en jeu. Le double prisme politique et empirique retenu apparaît généralement comme un angle mort, voire un impensé, pour de nombreuses institutions (appareils d’État, acteurs de l’aide et du développement, etc.), qui déclinent la lutte contre la faim en objectifs normés, selon un processus souvent présenté comme consensuel. Or, la nature des pouvoirs et des visions antagoniques de la faim contredit les lectures technocratiques : les batailles naissent et se cristallisent du fait de rapports de domination, de logiques et d’intérêts opposables. Le dossier aborde ainsi les controverses autour de la définition et de la délimitation de la faim ; la faim comme source de revendication de droits et de ressources, ou comme outil de protestation et d’actions collectives ; et l’utilisation de la faim à des fins de contrôle social et politique des populations. Ce faisant, nous espérons apporter des connaissances et des pistes de réflexion qui contribueront à faire de la faim un problème public et de l’alimentation un bien commun.

Le numéro est consultable ici 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.