La conférence de l’Association Européenne de Sociologie à Athènes

A brief overview of my favourite moments of ESA (in French). With a picture of RN5 board members at their best!

Conférence ESA 2017, Athènes: jardin de l’Université Panteion

Si vous n’étiez pas parmi les 3000 participants à la conférence de l’Association européenne de sociologie qui s’est tenue à Athènes du 28 août au 1 septembre 2017, voici les temps forts de la conférence, telle que je l’ai vécue. Vu la taille de la conférence, je suis restée fidèle à ma stratégie qui consiste à me concentrer sur un réseau, en l’occurrence mon réseau favori est le RN05 “Sociology of consumption”.

Émotion 

Le thème des émotions en sociologie semble s’imposer comme un axe montant, tant sur l’ensemble de la conférence que dans le RN5. Déjà en 2015 à Prague Arlie Hochschild avait présenté ses travaux sur le travail émotionnel lors d’une semi-plénière. Cette année c’est la plénière d’Eva Illouz qui a donné le ton sur ce sujet. Comme j’ai raté cet exposé, n’hésitez pas nous en dire quelques mots en commentaire de cet article ! Au sein du RN5 enfin, Daniel Welch a discuté la place des émotions dans la théorie des pratiques.

Logiques économiques et écologiques: tensions à toutes les échelles

Au sein du RN5 j’ai beaucoup apprécié la semi-plénière sur The Sociology of Sustainable Food Consumption. Julie Guthman a souligné combien la logique de l’agriculture biologique, qui consiste à vendre les produits respectueux de l’environnement plus cher afin d’engendrer une prime pour les producteurs est paradoxale, peu propice à la diffusion des “bonnes pratiques” de production à l’ensemble du secteur, et directement liée aux politiques publiques agricoles. “It puts the cost of transforming food systems on good practices and restricts it to people who can afford it”. Elle s’est référée principalement aux politiques américaines qui continuent à subventionner principalement les grandes cultures conventionnelle (boeuf et céréales), mais cela invite à réléchir au contexte européen et français.

Dans la même plénière, Lotte Holm a présenté les résultats d’une étude danoise sur la manière dont les ménages confrontés à une réduction de leur budget modifient leurs pratiques alimentaires. Elle montre que moins consommer n’est pas forcément plus durable si l’on prend en compte toutes les dimensions du problème. En l’occurrence, les ménages danois qui ont réduit leur budget ont une alimentation plus respectueuse de l’environnement mais moins conforme aux recommandations nutritionnelles et qui leur apporte moins de bien-être.

Doctorant.e.s de tous les pays…

Présenter ses travaux dans une conférence comme l’ESA est une formidable opportunité pour les doctorants: expérience de communication en anglais, commentaires venus de tous horizons, occasion de rencontrer des chercheurs ayant des intérêts proches…

Cette année le RN5 avait pour la première fois proposé un dispositif de “mentors” : les doctorants intéressés pouvaient envoyer un texte rédigé qui était transmis à un chercheur du réseau. Ce dernier arrangeait un temps d’échange sur le texte, faisant des propositions pour le faire progresser et donnant des ficelles sur l’écriture.

Je ne sais pas encore si ce dispositif sera reconduit (au sein du bureau du RN5 nous y sommes tous favorables), mais j’encourage les doctorants et jeunes docteurs à garder cela dans un coin de leur tête…

Back to business !

et bien sûr il y a eu le Business meeting : pour ceux qui se sont demandés ce que c’était, c’est une sorte d’assemblé générale du réseau, dans lequel le bureau du réseau présente le bilan de l’activité sur l’année, le lieu des prochaines conférences, et élit ses nouveaux membres.

RN5 board members at ESA 2017 (before elections): Arne Dulsrud, Marie Plessz, Luke Yates, Irmak Karademir, Michael Egerer, Monica Truninger, Terhi-Anna Wilska, Margit Keller, Stefan Wahlen (from left to right). Not posing obviously 🙂 Picture by Mikko Laamanen.

Ainsi l’an prochain le RN5 se réunira à Copenhague (les dates n’ont pas encore circulé mais c’est normalement fin août ou début septembre) et en 2019 l’ESA aura sa conférence à… Paris !

Mais d’ici là il faut bosser pour avoir quelque chose à présenter dans un an, alors bonne rentrée!

Edit du 29 septembre: j’ai préparé cet article le 2 septembre puis… bref, la rentrée semble déjà tellement loin. Bon mois d’octobre!


Marie Plessz

Sociologue, j'étudie les pratiques alimentaires, les parcours de vie et les inégalités sociales. Sociologist, I study food practices, the lifecourse and social inequalities.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Sorbetsardine dit :

    Quel dommage que vous ayez manqué Eva Illouz… quelle femme épatante ! Son travail est d’une richesse incroyable et cette présence sur scène !
    C’est bien simple, quand je serai grande, je veux être Eva Illouz…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.