Enquête Coralim

CORALIM Enquête participative sur la socialisation alimentaire et corporelle

Pilotée par l’Institut national de la recherche agronomique et environnementale (INRAE) en partenariat avec le CNRS et des établissements scolaires  d’éducation prioritaire, l’étude CORALIM est soutenue par un ensemble d’institutions publiques et éducatives (Ville de Paris, Établissements scolaires, Maison du Geste et de l’Image (MGI), Institut National pour la Jeunesse et l’Education Populaire (INJEP)).

Continuer la lecture de « Enquête Coralim »

Sociologie de l’alimentation: un nouveau manuel chez Armand Colin

Philippe Cardon, Thomas Depecker and Marie Plessz have just published a handbook in French, Sociologie de l’alimentation, in a prominent collection of masters-level handbooks in France. You can download the table of content below.

Couverture de l’ouvrage publié en 2019

Après le Repères publié par Faustine Régnier, Anne Lhuissier et Séverine Gojard en 2006, Solal peut s’enorgueillir d’un second ouvrage de référence, et de son sens du travail collectif. Trois membres de l’équipe, Philippe Cardon, Thomas Depecker et Marie Plessz (dans l’ordre alphabétique) ont écrit ensemble ce manuel publié dans la collection U: Sociologie des éditions Armand Colin.

Sur le site de l’éditeur vous trouverez la présentation de l’ouvrage ainsi qu’un extrait.

Vous pouvez également télécharger la table des matières ci-dessous:

Continuer la lecture de « Sociologie de l’alimentation: un nouveau manuel chez Armand Colin »

Végétarisme et véganisme, autour de la notion de conversion : une présentation de Laurence Ossipow

Anthropologist Laurence Ossipow gave a talk on vegetarianism and veganism and the concept of converstion on May 16th 2018. This concept sheds light on some of the common points and commonalities between these two food-related practices.

Laurence Ossipow, anthropologue, professeure à la Haute école du travail social de Lausanne, présentait le 16 mai ses travaux sur le végétarisme dans le cadre du séminaire « Approches contemporaines de la conversion» animé par Patrick Michel (CMH, Paris) et Jean-Philippe Heurtin (SAGE, Strasbourg).

L’enjeu du séminaire, pour Patrick Michel et Jean Philippe Heurtin, est d’éprouver le concept de conversion à d’autres domaines que la religion. En matière religieuse en effet, la sociologie semble avoir fait le tour de la question : les apports théoriques de la notion semblent bien connus, et sur le plan méthodologique tous les récits de conversions se ressemblent. Mais ce concept permet-il de jeter un éclairage fécond quand on l’applique à d’autres objets ? Continuer la lecture de « Végétarisme et véganisme, autour de la notion de conversion : une présentation de Laurence Ossipow »

Workshop « Intérêts agro-industriels et santé publique » jeudi 17 mai

Workshop organisé dans le cadre du projet ANR Medici par Boris Hauray (Iris) et Henri Boullier (Cermes3)

  • La Saga du logo nutritionnel Nutri-Score : lobbying et santé publique, Serge Hercberg (Professeur de nutrition à la faculté de médecine de Paris 13 / Directeur Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle INSERM/INRA/CNAM/UP13)
  • Raconter le conflit d’intérêts au grand public, Stéphane Horel (Journaliste au Monde)
  • Contre les « consuméristes ». La Fondation française pour la nutrition dans les années 1970, Thomas Depecker (Sociologue INRA/Centre Maurice Halbwachs) et Marc-Olivier Déplaude (Sociologue INRA/IRISSO).
  • Industrie agroalimentaire et santé publique: sur les traces de l’industrie du tabac ? Mélissa Mialon (Consultante pour l’Organisation panaméricaine de la santé/OMS Bureau régional des Amériques)

Le 17 mai 2018, de 9h à 13h, Salle AS1_09 (salle de l’EPHE), 1er sous-sol, 54 bd Raspail, 75006 Paris

Le projet CALICO (Chômage alimentation et habitudes de vie dans la cohorte Constances) financé par l’IRESP

En France, 10 000 à 14 000 décès par an seraient imputables au chômage. Le Conseil d’analyse économique, social et environnemental à récemment qualifié le chômage de « problème de santé publique majeur ».

Le projet CALICO a reçu en 2018 un financement de l’IReSP pour une durée de 3 ans.

Étudier le lien entre perte d’emploi et changements d’habitudes de vie

Le projet CALICO (Chômage, alimentation et habitudes de vie dans la cohorte Constances) vise à cerner si la perte d’emploi s’accompagne d’une dégradation des habitudes de vie, en particulier des habitudes alimentaires.

La cohorte Constances, qui recueille chaque année des informations sur la santé et la situation personnelle, sociale et économique de 160 000 Français et Françaises (18-69 ans, indépendants et agriculteurs exclus), permet d’étudier cette question de façon prospective. Les habitudes de vie des participants de la cohorte qui deviennent chômeurs au cours du suivi, peuvent être comparées aux habitudes de ceux qui conservent leur emploi.

L’alimentation est au coeur du projet CALICO, mais c’est un sujet peu étudié dans la littérature sur les effets du chômage sur la santé. Le projet compare donc les habitudes alimentaires à d’autres habitudes de vie considérées comme des « facteurs de risques » pour la santé et dont l’association avec le chômage est mieux connue: fumer, boire de l’alcool, avoir un faible niveau d’activité physique.

Un projet qui allie sociologie des inégalités et épidémiologie sociale

Ce projet a été conçu, à partir de 2016, par Marie Plessz en lien avec Marie Zins et Marcel Goldberg (principaux investigateurs de la cohorte Constances), Isabelle Parizot (sociologue des inégalités de santé) et Manuella Roupnel-Fuentes (sociologue du chômage). Pierre Méneton, épidémiologiste spécialiste des pathologies cardiovasculaires qui a déjà travaillé sur la santé des chômeurs, collabore activement au projet.

Ce projet s’inscrit à la fois dans les thématiques de l’INRA et du département SAE2 (alimentation, inégalités sociales), et dans celles du Centre Maurice Halbwachs (dans ses axes Inégalités/solidarités et Le travail depuis ses frontières).

L’IRESP lance chaque année un appel à projets de recherche en santé publique. La thématique de l’année 2017, lancée avec la DREES, était les inégalités sociales de santé. Le projet Calico a été retenu. Ce financement permet d’embaucher une chercheure contractuelle pour mener à bien l’analyse des données longitudinales/prospectives/de cohorte/de panel (selon les disciplines).

En 2019 débute l’analyse des transitions de l’emploi au chômage

En 2018, Marie Plessz, Pierre Meneton et leurs co-auteurs ont étudié le cumul des risques (tabac, alcool, inactivité physique et bien sûr, faible consommation de fruits et légumes) selon le statut d’emploi dans les données d’inclusion – article soumis aujourd’hui à Social science and medicine !

En Mai 2019, Sehar Ezdi commencera un contrat de chercheure contractuelle pour étudier les changements d’habitudes de vie des participants à constances qui ont perdu leur emploi au cours du suivi. Sehar a travaillé sur la surmortalité féminine dans les pays du Sud ainsi que l’effet des allocations familiales sur la natalité en Grande-Bretagne.

Atelier « Inégalités sociales de santé »

L’atelier aura lieu le mardi 25 avril 2017 sur le campus Jourdan, de 11h à 18h. Ce sera un atelier pluridisciplinaire (économie, épidémiologie, santé publique et sociologie), avec deux présentations de membres de SOLAL: Continuer la lecture de « Atelier « Inégalités sociales de santé » »

Elfe, la cohorte qui suit l’évolution de l’alimentation, l’environnement, l’entourage et conditions de vie enfantines en France.

photo6  logo-elfe.pngJournée scientifique Elfe, lundi 13 mars 2017

La Cohorte Elfe, Etude Longitudinale Française depuis l’Enfance, réunit  des chercheurs de tous horizons pour suivre l’histoire des enfants, de leur naissance à leurs 20 ans. Environnement, entourage familial, conditions de vie : tous les aspects de la vie de l’enfant sont explorés afin d’évaluer leur influence sur son développement physique et psychologique, sa santé, son alimentation et sa socialisation.

L’alimentation, thématique transversale de la Cohorte Elfe, rassemble des chercheurs de l’INRA et de l’INSERM qui suivent l’évolution des pratiques nutritionnelles et la socialisation alimentaire des 18500 enfants de la cohorte nés en 2011. Les résultats de leurs travaux sur l’allaitement, financés dans le projet ANR SOFI, sont présentés lors de la journée scientifique Elfe du 13 mars. Les résumés sont en ligne, les communications suivront bientôt.

Prix pour une recherche sur l’obésité

A prize will support ongoing research on obesity, overweight or food behaviours by a researcher based in a French-speaking country.

Le G.R.O.S. (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids) souhaite soutenir des travaux de recherche dans son champ d’intérêt en remettant un prix à un ou des projets de recherche pour un montant total de 20 000 euros.

Le prix récompense des travaux en cours, non encore publiés et doit contribuer à financer les recherches. La date limite pour candidater est le 17 juin 2017.

Les thématiques concernées sont le surpoids, l’obésité et les comportements alimentaires. La sociologie semble bienvenue : c’est la seconde discipline citée.

Lien vers l’appel à candidature.

 

Aurélie Maurice recrutée comme maître de conférences à Paris 13

After 7 years in our team as a Masters, PhD and Postdoc student, Aurélie Maurice has just been hired by Paris 13 University in the Health Education and Practices Laboratory (LEPS). Congratulations to her!

Nous nous réjouissons tous quand un jeune chercheur (ou une jeune chercheuse) que nous connaissons obtient un poste d’enseignant-chercheur. Cette année notre joie, au sein de Solal, est d’autant plus grande qu’Aurélie Maurice est venue nous rejoindre dès 2009 pour approfondir sa formation à la sociologie, durant sa dernière année d’études d’ingénieur à Agroparistech. Continuer la lecture de « Aurélie Maurice recrutée comme maître de conférences à Paris 13 »