Bilan de l’année 2018

Les membres de Solal rattachés au Centre Maurice Halbwachs, mars 2019

A summary of Solal’s scientific activity over the year 2018, based on Anne Lhuissier’s report for Inra.

Le bilan de l’année 2018 pour Solal a été rédigé en janvier 2019 par Anne Lhuissier. Je trouve enfin le temps d’en relayer les principales informations: sélection de publications scientifiques, contrats de recherche lancés, événements scientifiques organisés.

Continuer la lecture de « Bilan de l’année 2018 »

Sociologie de l’alimentation: un nouveau manuel chez Armand Colin

Philippe Cardon, Thomas Depecker and Marie Plessz have just published a handbook in French, Sociologie de l’alimentation, in a prominent collection of masters-level handbooks in France. You can download the table of content below.

Couverture de l’ouvrage publié en 2019

Après le Repères publié par Faustine Régnier, Anne Lhuissier et Séverine Gojard en 2006, Solal peut s’enorgueillir d’un second ouvrage de référence, et de son sens du travail collectif. Trois membres de l’équipe, Philippe Cardon, Thomas Depecker et Marie Plessz (dans l’ordre alphabétique) ont écrit ensemble ce manuel publié dans la collection U: Sociologie des éditions Armand Colin.

Sur le site de l’éditeur vous trouverez la présentation de l’ouvrage ainsi qu’un extrait.

Vous pouvez également télécharger la table des matières ci-dessous:

Continuer la lecture de « Sociologie de l’alimentation: un nouveau manuel chez Armand Colin »

Monica Truninger (Université de Lisbonne) invitée à l’EHESS en mars 2019

Monica Truninger, from Lisbon University (Portugal) will be invited professor at EHESS (Paris) during the month of March 2019. Four presentations (in English) are scheduled, listed below.

Invitée par l’EHESS, Monica Truninger sera accueillie au Centre Maurice Halbwachs

L’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) propose un programme ambitieux d’invitation de chercheurs étrangers. Serge Paugam et Marie Plessz ont pu en faire bénéficier Monica Truninger, chercheuse à l’Université de Lisbonne, rencontrée lors des conférences du réseau RN5 – Consommation de l’ESA.

Un séminaire exceptionnel le 8 mars

Le Vendredi 8 mars de 14h à 17h au sein du séminaire Sciences sociales de l’alimentation, Monica présentera ses recherches sur la notion de fraîcheur des aliments, et la façon dont elle est mobilisée sur le marché du poisson au Portugal.

Lors de cette séance nous accueillerons également Stefan Wahlen (Université de Wageningen) qui nous parlera des signification morales et sociales du barbecue, en lien avec les définitions de la masculinités.

Les deux présentations seront en anglais, mais nos deux invités parlent aussi français!

L’ensemble des présentations de Monica Truninger à Paris

  • 7 Mars 2019:Chickens in kitchens: consumers’ food safety practices, Monique Poulot/Fabienne Wateau, LAVUE/CNRS, University Paris Nanterre.
  • 8 Mars 2019:Food freshness: the interface between production and consumption, Seminar Sciences sociales et alimentation, organized by Thomas Depecker et Bérangère Véron, CMH/EHESS, Campus Jourdan.
  • 18 mars 2019: Career strategies to cope with increasing competition and job precarity in science/academia (Stratégies pour affronter la précarité des carrières scientifiques). Rencontre avec les doctorants de la formation doctorale Sciences de la société de l’EHESS, Campus Jourdan.
  • 29 Mars 2019: Food poverty and coping strategies: the experience of Portuguese families with children, Seminar organized by Serge Paugam, EHESS, Campus Jourdan.

Monica Truninger aura son bureau au CMH, au 4° étage du bâtiment principal du campus Jourdan, du 4 au 31 mars. N’hésitez pas à venir la rencontrer!

Lancement du projet Cantinégalité, financé par le programme Emergences de la ville de Paris

logo ville de paris

Financé par la ville de Paris, le programme Émergence finance des projets pour 4 ans. Nous allons fédérer et stimuler des recherches sur les cantines scolaires et leur place dans les politiques de lutte contre les inégalités en France et dans le monde. Le projet est porté par Marie Plessz et Christine Tichit.

Gestion institutionnelle des inégalités, entre effets pervers et salvateurs de l’action publique : le cas de la restauration scolaire

Plus de 6 millions d’élèves mangent à la cantine en France. La restauration scolaire participe d’une politique d’encouragement à la scolarisation et de réduction des inégalités socioéconomiques entre les enfants, que l’on retrouve dans d’autres pays, y compris des pays « du Sud ». La France, pourtant, a développé une politique particulièrement ambitieuse, reposant sur des régulations nationales, les collectivités locales et de nombreux acteurs privés ou associatifs pour gérer les cantines, produire et faire manger des repas chauds. Les modalités et l’accès à cette offre restent pourtant fort hétérogènes.

Il s’agira d’interroger la façon dont les orientations des politiques publiques, leurs déclinaisons locales et leur mise en œuvre effective sur le terrain, peuvent contribuer à réduire les inégalités sociales et territoriales, tout en risquant d’en engendrer d’autres. Quels sont les mécanismes de ces effets pervers ? Agissent-ils de la même manière dans différents contextes nationaux ?

Le projet fédérera les recherches récentes ou en cours de jeunes chercheurs et doctorants provenant de diverses disciplines (sociologie, démographie, économie, sciences de l’éducation). En croisant leurs entrées (enfants, personnel de cantine, collectivités locales, entreprises de la restauration scolaires), et leur méthodes ils contribueront à identifier les moments où une politique publique qui vise l’égalité, se trouve avoir, sur le terrain, des effets opposés, indésirables – et aussi les moments où ces objectifs sont atteints, que ce soit du côté des enfants ou des acteurs qui produisent l’offre alimentaire.

Deux appels à communications pour les sociologues de l’alimentation

Conférence de l’Association européenne de sociologie: Manchester 20-23 août
2019

L’Association Européenne de sociologie vient de publier son appel à communications, pour la conférence qui se tiendra cette année à Manchester (20-23 août 2019).

Manchester, ce n’est peut-être pas l’endroit où l’on rêve de passer son mois d’août, mais pour la sociologie de la consommation, c’est un peu the place to be (avec chez nous, évidemment 🙂 ). Nombre de sociologues sur la consommation durable et l’alimentation sont chercheurs au sein du Sustainable Consumption Institute, ou sont passés par là…

Comme pour toutes les conférences de l’ESA, les thématiques mises en avant dans l’appel à communications peuvent stimuler votre inspiration, mais ne sont pas un critère d’acceptation des présentation au sein du réseau Consommation (RN5).

Moi j’y serai, et vous?

Politique de l’alimentation et territoires, politique des territoires et alimentation: une session thématique du ST49 de l’Association française de sciences politiques

Pas tenté par Manchester, malgré toutes les bonnes raisons que je vous ai données d’y aller?

Voici un appel pour une session thématique sur l’alimentation, dans le cadre du congrès de l’Association française de sciences politiques (AFSP) à Bordeaux, 2-4 juillet 2019. La deadline est le 12 décembre. L’appel pour toutes les sessions thématique est à télécharger ici :

https://www.afsp.info/congres/congres-2019/sections-thematiques/

Bon, pour moi, aujourd’hui, ça bugge. Mais vous aurez peut-être plus de chance.

Deux livres à lire en début de thèse de sciences sociales

Two books to read when starting a PhD: Bente Halkier (Copenhagen University) told me that every new PhD student in her department has to read: 

  • Andrew Abbott, Methods of discovery, 2004
  • Howard Becker, Tricks of the trade, 1998 (aka Les ficelles du métier)

La semaine dernière je participais à un atelier pour doctorants le sujet : comment étudier les pratiques, avec les méthodes qualitatives et quantitatives. L’atelier était organisé par Marlyne Sahakian de l’Université de Genève.

Sur les méthodes qualitatives, c’est Bente Halkier qui est intervenue. Professeur de sociologie au Département de sociologie de l’université de Copenhague, Danemark, Bente Halkier a écrit un article sur comment généraliser à partir de méthodes quantitatives, et en particulier comment faire des typologies.

Bente Halkier m’a dit que dans son département, les nouveaux doctorants doivent tous lire deux livres:

Je dois avouer que je n’ai lu ni l’un ni l’autre. Je ne me sentais pas concernée par le livre de Howard Becker quand je faisais mon master et ma thèse, qui utilisaient des méthodes quantitatives (peut-être ai-je eu tort). Je viens de commencer Methods of discovery d’Andrew Abbott et je le recommande vivement.  Abbott défend l’idée que la recherche est bonne quand elle allie imagination et rigueur. Son livre me parle parce qu’Abbott manie aussi bien les méthodes quantitatives que qualitatives, sans se limiter à l’usage positiviste et causaliste des méthodes quantitatives. Pour les étudiants français qui hésitent: le livre est dans un anglais très clair et accessible.

Colloque “Alimentation et identité(s)”, Caen, 11-13 octobre 2018

Colloque pluridisciplinaire, Maison de la Recherche en Sciences de l’Homme et Mémorial de Caen.  http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/histeme/5458

Télécharger le programme au format PDF.

Hourrah! deux invités du séminaire Solal recrutés à l’université

Florent Quellier, l’histoire du Grand Siècle par l’alimentation. 2015

 

Florent Quellier nous avait passionnés avec ses travaux sur le “maigre” gastronomique au moyen-âge: il a obtenu un poste de Professeur des  universités à Angers.

 

Madlyne Samak a contribué au N° spécial de Politix sur les agriculteurs en 2013

Madlyne Samak, qui avait présenté sa recherche sur les installations de maraîchers en agriculture biologique dans la vallée du Rhône, a décroché un poste de Maître de conférences à l’Institut national universitaire d’Albi.

 

 

 

Nous nous réjouissons de ces bonnes nouvelles et félicitons nos invités pour ces recrutements qui font honneur à leur travail.

Bridg’it 2: le programme du workshop international de sociologie de l’alimentation

Bridg’it 2 took place in Edinburgh in April 2018 with colleagus from Edinburgh, Manchester, Copenhagen and Paris. You can download the programme below.

Le workshop Bridg’it 2  – notre troisième workshop international sur la sociologie de l’alimentation – s’est tenu en Écosse, à l’université d’Edinburgh, du 12 au 14 avril 2018. Le programme était dense et passionnant, l’ambiance chaleureuse et enthousiaste!

Télécharger le programme en anglais (PDF) // Download the programme in English (PDF)