Bridg’it 2: le programme du workshop international de sociologie de l’alimentation

Bridg’it 2 took place in Edinburgh in April 2018 with colleagus from Edinburgh, Manchester, Copenhagen and Paris. You can download the programme below.

Le workshop Bridg’it 2  – notre troisième workshop international sur la sociologie de l’alimentation – s’est tenu en Écosse, à l’université d’Edinburgh, du 12 au 14 avril 2018. Le programme était dense et passionnant, l’ambiance chaleureuse et enthousiaste!

Télécharger le programme en anglais (PDF) // Download the programme in English (PDF)

 

Végétarisme et véganisme, autour de la notion de conversion : une présentation de Laurence Ossipow

Anthropologist Laurence Ossipow gave a talk on vegetarianism and veganism and the concept of converstion on May 16th 2018. This concept sheds light on some of the common points and commonalities between these two food-related practices.

Laurence Ossipow, anthropologue, professeure à la Haute école du travail social de Lausanne, présentait le 16 mai ses travaux sur le végétarisme dans le cadre du séminaire « Approches contemporaines de la conversion» animé par Patrick Michel (CMH, Paris) et Jean-Philippe Heurtin (SAGE, Strasbourg).

L’enjeu du séminaire, pour Patrick Michel et Jean Philippe Heurtin, est d’éprouver le concept de conversion à d’autres domaines que la religion. En matière religieuse en effet, la sociologie semble avoir fait le tour de la question : les apports théoriques de la notion semblent bien connus, et sur le plan méthodologique tous les récits de conversions se ressemblent. Mais ce concept permet-il de jeter un éclairage fécond quand on l’applique à d’autres objets ? Continuer la lecture de « Végétarisme et véganisme, autour de la notion de conversion : une présentation de Laurence Ossipow »

Bridg’it 2 : sociology of food and eating accross the narrow seas of Europe

Bridg’it 2 : La sociologie de l’alimentation continue de construire des ponts

Du 12 au 14 avril 2018 des sociologues français, écossais, danois et anglais se retrouveront à l’Université d’Édimbourg pour discuter leurs travaux en cours et construire des projets communs. C’est notre troisième workshop international.

Bridg’it 2 is our third international workshop on the sociology of food and eating. It will gather sociologists from France, Scotland, Denmark and England in Edimbourg in April (12-14) 2018.

Le cercle des  participants s’est élargi: le premier workshop, à Copenhague en 2016 réunissait SOLAL (France, Inra) et les sociologues de l’alimentation du département d’économie des ressources naturelle de l’Université de Copenhague. L’an dernier à Gif-sur-Yvette nous étions rejoints par les sociologues de l’Université d’Édimbourg, organisés au sein du réseau FRIED. Cette année, ce sont des chercheurs et doctorants du SCI à Manchester qui se joignent à nous. Ce sont donc parmi les meilleures équipes de sociologie de l’alimentation d’Europe qui vont travailler ensemble pendant quelques jours.

Dans ces workshops, nous favorisons des discussions approfondies de projets de publications ou de verrous méthodologiques à lever, nous encourageons les doctorants à présenter sur un pied d’égalité avec les chercheurs confirmés, et nous conservons du temps pour faire émerger des projets communs. Ainsi cette année, Étienne Bard et Angèle Fouquet, deux doctorants de Solal, ont proposé une communication commune, tandis que Libi  Mendez de Vigo et Claire Périer organisent une session de travail autogérée pour les participants qui sont en thèse.

Un poste d’assistant.e – doctorant.e en sociologie de la consommation à l’Université de Genève

Marlyne Sahakian nous annonce l’ouverture d’un poste d’assistant à 70% pour un.e doctorant.e en sociologie de la consommation à l’Université de Genève.

Le statut d’assistant dans les universités suisses donne une vraie expérience du travail universitaire, puisqu’il est demandé de rédiger la thèse, de participer aux enseignements et d’assurer quelques tâches administratives.

Consulter l’offre ici. Il faut candidater en ligne avant le 30 mai 2018.Sahakian, keeping cool in East Asia, 2014. Couverture

Marlyne Sahakian a écrit Keeping Cool in Southeast Asia: energy consumption and urban air-conditioning, 2014, Palgrave; et Food Consumption in the City:  Practices and patterns in urban Asia and the Pacific, 2016, Routledge (avec Paloma et Erkman).

Consumption, Food and Taste: Culinary Antinomies and Commodity Culture de Alan Warde. Une recension 20 ans après

Consumption, Food and Taste: Culinary Antinomies and Commodity Culture de Alan Warde (1997)

Coline Ferrant
Observatoire Sociologique du Changement – Sciences Po / CNRS, Northwestern University

Jusqu’au XXe siècle, l’alimentation dans les sociétés industrialisées se caractérise par sa part prépondérante dans le budget des ménages, en particulier pauvres[1], une codification sociale, politique et religieuse stricte (de Garine, 1990 ; Grieco et al., 2008) et une pénurie de l’offre disponible (Bruegel, 2009). Au rebours, la deuxième moitié du XXe siècle semble augurer une ère d’abondance, qui conduirait à l’individualisation des choix et au relâchement des déterminismes sociaux. Le sociologue britannique Alan Warde, dans Consumption, Food and Taste : Culinary Antinomies and Commodity Culture (1997), met ces théories à l’épreuve empirique au moyen d’une étude sur les transformations des pratiques alimentaires au Royaume-Uni de 1968 à 1990. Continuer la lecture de « Consumption, Food and Taste: Culinary Antinomies and Commodity Culture de Alan Warde. Une recension 20 ans après »

RN5 2018 Conference « Consumption and consumerism: Conceptual and empirical sociological challenges »

La prochaine conférence intermédiaire du RN5 aura lieu à Copenhague. Et la date limite pour déposer un abstract est le 15 février !!! Comme d’habitude, le texte de l’appel est une suggestion, pas une contrainte.

Dear all, the next interim meetinf of  RN5, THE research network when it comes to consumption, will be in Copenhaguen and the deadline for abstract submissions is already on February 15th!!! As usual, the text of the call for papers is more a suggestion than a guideline. Please follow the various links below to get more info.

Toutes les infos sont sur le site web de la conférence: // Conference website

http://www.conferencemanager.dk/Sociology-of-Consumption-2018/call-for-papers.html

Vous pouvez aussi consulter les pages du Réseau Consommation (RN5) sur le site web tout neuf de l’Association européenne de sociologie:

RN5 pages on ESA brand new website

https://www.europeansociology.org/research-networks/rn05-sociology-consumption

Ou même, la page Facebook du Réseau : https://www.facebook.com/ESArn5Consumption/?modal=composer

Séminaire: Marie Loison-Leruste sur l’alimentation dans un centre d’hébergement et Thomas Collas sur les frontières de l’artisanat alimentaire

La prochaine séance du séminaire Sciences sociales et alimentation aura lieu le 26 janvier 2018 à 14h au 48 bd Jourdan.

Nous aurons le plaisir d’accueillir deux présentations invitées:

  • Marie Loison-Leruste (Université Paris Nord Villetaneuse) : « Solidarité et autonomie en cuisine. Enjeux autour de la préparation des repas dans un centre d’hébergement pour femmes sans domicile ».
  • Thomas Collas (Centre de sociologie des organisations) : « Définir et évaluer le travail pâtissier : une sociologie des concours professionnels ».

 

Voir le programme du séminaire pour 2017-2018.

Parution d’Inra Sciences sociales : « Femmes et alimentation : le rôle des normes alimentaires et corporelles »

Inra Sciences Sociales (ISS), la publication du Département SAE2 de l’INRA, a consacré un numéro récent à la sociologie de l’alimentation, qui tire les enseignements de publications récentes de membres de l’équipe.

A new publication issued from the Social Sciences Division at Inra : « Women and food : the role of food and body norms », with contributions from Solal team members, highlighting the dissemination process of social norms on food and body, and the way women receive and implement them.

Continuer la lecture de « Parution d’Inra Sciences sociales : « Femmes et alimentation : le rôle des normes alimentaires et corporelles » »

Comment se transmet le goût des bonnes choses? Patrimoine, culture et valeurs en héritage.

photo

JOURNEE D’ETUDES ASPECTS DES TRANSMISSIONS ENTRE GENERATIONS

Mercredi 20 décembre 2017
9h15-17h15
Sciences Po, Salle Goguel
56 rue des Saints-Pères 75007 Paris

Une journée consacrée au rôle de l’héritage et de la transmission dans nos sociétés modernes, du point de vue du transfert intergénérationnel du patrimoine, mais aussi des valeurs familiales, politiques, religieuses et culturelles y compris alimentaires. Quel est aujourd’hui le poids des transmissions familiales sur les goûts, les convictions et les engagements de l’individu ? Mais encore, est-on si sûr que l’héritage et la transmission soient un impensé de l’individualisme contemporain ? Quelle valeur accordons-nous au fait de transmettre ? Comment jugeons-nous le fait d’hériter ? Voir le programme ici

Entrée libre (nombre de places limités, inscription obligatoire) : LDF@ofce.sciences-po.fr